INTRODUCTION A LA COMMUNICATION

Marc-Frédéric EVERAERT

LA QUADRILOGIE DE LA COMMUNICATION

  1. 1
    Informer

    Informer est un des premiers devoirs du management de l’entreprise.

    Le personnel, les clients, les fournisseurs et autres partenaires extérieurs, ainsi que la presse, sont toujours à l’écoute, quand bien même cette dernière serait passive.
    En rendant cette écoute active par une diffusion mesurée et ciblée de l’information, l’entreprise se nourrit elle-même de sa propre communication qui devient interactive entre tous les acteurs en présence.

  2. 2
    Convaincre

    Convaincre n’est pas facile. Mais à quoi bon communiquer si l’objectif n’est pas de convaincre ?

    Avant de prendre la parole en public, le dirigeant d’entreprise a-t-il réfléchi à la manière de convaincre son auditoire ? Et pourtant les réunions pourraient être plus courtes et plus efficaces si la communication y était mieux préparée et si les messages étaient diffusés en respectant les règles de l’art de convaincre.

    Ces mêmes règles sont valables dans la communication écrite, audiovisuelle et publicitaire ; trop de messages ne convaincront jamais faute d’avoir fait l’objet d’une préparation minutieuse et réfléchie intégrant tous les éléments de la communication (cible, message, technique, culture).

    Non, communiquer ne s’improvise pas.

  3. 3
    Séduire

    Séduire relève d’un jeu plus subtil, dans lequel l’outil de l’efficacité recherchée peut se retourner contre son auteur comme une arme dangereuse.

    La séduction facilitera beaucoup la conviction ; mais gare si l’objet de la conviction ne répond pas aux attentes du récepteur du message. Il s’en suivra, non seulement une perte de crédibilité, mais également une dilution de la confiance. Or cette dernière constitue un élément majeur du succès de la communication.

    Séduire relève donc d’un art d’autant plus difficile qu’il met en scène la sensibilité et l’émotivité du public cible. Mais il n’y a jamais de communication efficace sans une dose minimale de séduction, ne fût-ce que dans la forme du message.

  4. 4
    Vendre

    Vendre constitue la finalité de la communication en entreprise.

    Vendre une idée, un concept, un service, un produit… Le client est partout, dans et en dehors de l’entreprise. Il fait partie de l’environnement permanent du dirigeant et de ses collaborateurs. Il n’est pas un département sans client interne ou externe, et chaque client doit à son tour compter avec ses propres clients.

    Notre société toute entière  est « orientée client » ; il y a donc, dans toute démarche d’entreprise, obligation de résultat.

    Tous les chaînons de l’entreprise sont solidaires dans cette démarche ; la communication constitue le lubrifiant qui permet aux multiples chaînons de s’articuler harmonieusement autour du projet que l’entreprise développe dans sa recherche permanente de la qualité et  du succès.

La communication au cœur du développement de votre entreprise

ALIMENTEZ DAVANTAGE VOTRE RÉFLEXION : téléchargez le chapitre III du livre « Tonifiez votre entreprise » rédigé en 2005 par Marc-F. Everaert.